Home
Vendredi 15 juillet 2022, à 12h28
J'ai tellement de choses à faire et à penser en ce moment, ça me demande une telle énergie de rester à la surface que je me demande aujourd'hui s'il ne vaudrait pas mieux que je me laisse couler et que j'abandonne. Des amis m'ont dit dernièrement "j'ai l'impression que tu vis trois vies en une", et pourtant les sujets continuent de s'empiler.

Le dernier en date : ma voisine, avec qui je viens de m'engager à acheter une maison commune, est de plus en plus hostile envers moi. Ca a commencé par quelques soupirs, quelques non-dits, et ca a continué par des phrases cassantes, un ton excédé dès je fais ou que je dis quelque chose. J'ai l'impression de l'énerver pour tout, même quand je lui apporte une surprise censée lui faire plaisir.
J'ai décidé hier de crever l'abcès et de lui faire remarquer qu'elle avait l'air tendue autour de moi, et de lui proposer qu'on se parle. Elle m'a confirmé que certains de mes comportements l'énervaient mais je n'ai pas encore plus d'explications. J'ai peur de ce qui va ressortir, j'ai peur de me confronter à son ressenti et de ne pas avoir l'énergie de répondre à ses attentes et à ses demandes. Ca me rappelle une autre situation avec une autre amie où on a dû se résoudre à mettre de l'espace entre nous, car nos besoins et nos attentes étaient incompatibles sur le moment.

Je suis tellement tellement fatiguée. Et cette voisine qui est énervée contre moi, qui me fait des reproches sans que je comprenne pourquoi est un peu le clou du spectacle, la goutte que je ne sais pas si je peux contenir dans le vase. Je fais déjà de mon mieux pour tenir debout, pour gérer tous les sujets sans m'écrouler ; si on me fait remarquer que je ne le fais pas assez bien, et qu'on me demande de faire encore plus d'efforts, je ne suis pas sure d'avoir la force de faire face. Je suis au bout de mes capacités. Je ne prends déjà pas assez de temps pour m'occuper de moi, alors si en plus il faut que je prenne du temps pour m'occuper des autres... je ne vais pas y arriver.

Ma plus grande peur dans tout ça est de ne pas réussir à déconnecter, de ne pas avoir de temps pour moi pour me ressourcer et pour retrouver mon énergie. Pendant la journée, il faut que je travaille, que je promène le chien, que je fasse les travaux dans la maison, que je gère les démarches administratives... et quand je veux me détendre et me ressourcer, je suis finalement dans le berceau de toutes les tensions. En restant à la maison, je ne peux pas m'éloigner des travaux, je ne peux pas m'éloigner de la voisine énervée, je ne peux pas m'éloigner du chien qui a besoin d'être sorti. J'aimerais que quelqu'un d'autre prenne le relai. J'aimerais arrêter de travailler pendant plusieurs semaines, et m'isoler dans un hôtel loin de tout au milieu de la montagne, avec une rivière pour me baigner, un transat, un bon bouquin et un tricot. Et quelques amis qui viendraient me rendre visite pour papoter, rigoler, se promener... bref profiter un peu de la vie.